Visite de l’Equipe du projet WFD/Mi-PAREC au Rwanda pour les Activités de Commémoration du Génocide

Introduction

L'équipe de WFD/Mi-PAREC visite le site mémorial du génocide à Ntarama

L’équipe de WFD/Mi-PAREC visite le site mémorial du génocide à Ntarama

Chaque année au mois d’Avril, il est organisé pendant un période de 100 jours des activités de commémoration du génocide perpétré en 1994 par le régime qui était en place. En 2014, il y a exactement 20 ans. Depuis 2012, quand la coopération IBUKA/Mi-PAREC a été mise en place, Mi-PAREC envoi chaque année une délégation de soutien mais aussi dans le but d’acquérir une expérience pratique dans la prise en charge des personnes traumatisées. Notre voyage a été effectué dans la semaine cruciale du 07 au 13 Avril, étant donné que c’est une semaine dédiée à la commémoration nationale.

Déroulement

Les activités relatives à notre visite sont scindées en trois parties à savoir :

  1.     Participation dans les différentes cérémonies de commémoration
Des membres de l’équipe déposent la gerbe de fleurs au site mémorial de Gisozi où reposent 250,000 victimes du génocide

Des membres de l’équipe déposent la gerbe de fleurs au site mémorial de Gisozi où reposent 250.000 victimes du génocide

Nous avons pu trouver une occasion de participer dans les activités d’ouverture de la semaine de commémoration ; lesquelles activités ont eu lieu dans le stade AMAHORO et étaient rehaussées par les plus hautes autorités du pays, le président rwandais; il y avait aussi la présence des célèbres délégations internationales composées par plusieurs chefs d’Etat et le secrétaire général des Nations Unies. Le coup d’envoi des cérémonies est donné au site mémorial de Gisozi en allumant la flamme du souvenir et d’espoir et en déposant des gerbes de fleurs là où reposent environs plus de 250.000 corps victimes du génocide perpétré contre les Tutsi.

Au stade AMAHORO, discours, témoignages, jeux illustratifs du génocide alternent et suscitant de vives émotions dans les rangs d’une foule immense d’environ 60.000 participants pleins dans le stade. L’émergence des émotions et des crises post-traumatiques font objet d’une intervention de plusieurs psychothérapeutes en place.

Le site Mémorial de Gisozi est un site qui a été ouvert en 2004 afin d’y mettre les restes des 250.000 corps victimes du génocide perpétré contre les Tutsi et les enterrer d’une façon digne. Le 08 avril 2014 était donc une journée d’anniversaire de 10 ans dudit site. Actuellement il est entretenu grâce à l’appui d’une organisation britannique Development Cooperation Agency, ainsi que de l’association AEGIS.

Nous avons également participé dans les commémorations qui ont eu lieu à Nyanza/Kicukiro, qui a été commencé par une marche dite calvaire prenant départ à l’ETO Kicukiro à destination de Nyanza/Kicukiro, lieu où est inhumés beaucoup de personnes qui ont péri dans cette tragédie génocidaire.

  1.   Visite du siège IBUKA

Le siège d’IBUKA est justement installé à Nyanza/Kicukiro où se trouve le site mémorial. C’est là où se trouve également l’office de l’Exécutif IBUKA et les directeurs des départements comme par exemple le département psychosocial.

  1. Un membre d’IBUKA explique à l’équipe de Mi-PAREC comment le site mémorial de Kicukiru Nyanza a été éligé et comment ça fonctionne pour aider les rescapés de génocide

    Un membre d’IBUKA explique à l’équipe de Mi-PAREC comment le site mémorial de Kicukiru Nyanza a été éligé et comment ça fonctionne pour aider les rescapés de génocide

      Visite des sites mémoriaux

Parmi les sites mémoriaux nous pouvons citer celui du site mémorial national de Gisozi. Dans ce site on trace l’histoire d’une façon succincte l’histoire du Rwanda d’avant et d’après génocide, sans oublier de décrire la cohabitation de la communauté rwandaise avant la colonisation, ainsi que les divisions ethniques qui ont été initiées par le colon dans sa politique de diviser pour régner. Nous avons aussi visité le site de Nyanza/Kicukiro et intégré de manière particulière le site mémorial de Ntarama près de Nyamata dans la région du Bugesera. Les massacres génocidaires ont été perpétrés dans une église et on estime qu’environ 6.000 victimes ont été tuées dans cette succursale. Ossements étalés sur les placards, cercueils rangés un à un sur les bancs de l’église, les vieux vêtements des victimes suspendus sur les perches du charpente de la même église, on remarque les impacts sur les murs de l’église ou les petits enfants on été cognés avant d’être tués, de plus les armes blanches que les génocidaires ont utilisé, la situation est tellement douloureuse à tel point qu’il est difficile de la décrire d’une façon complète.

Aspect psychosocial

Les événements qui se sont passés dans ce pays ont laissé des blessures psycho traumatiques qui jusque même dans les vingt ans les séquelles se manifestent encore. Pendant les séances de commémoration des crises émotionnelles surgissent au sein de certains participants. Les équipes d’intervention psychosociales étaient toujours mobilisées afin de secourir à tout moment. Chaque matin, il devait y avoir un briefing de tous les membres du groupe mais aussi un débriefing à la fin de la journée. Les transferts vers les hôpitaux étaient assurés également quand il s’agissait des cas plus compliqués.

Suggestion et recommandation

La participation à ces commémorations s’avère nécessaire car on découvre le degré d’animosité de la barbarie humaine, personne ne peut s’imaginer à quel point c’est douloureux. Le personnel du projet ou du Mi-PAREC devrait au moins y assister une fois. Quant à la participation, une brève formation sur la prise en charge psychosociale et gestion des crises émotionnelles pourrait au moins être organisée un peu avant la participation.

◊  Cet article a été écrit par Emmanuel NIBAYUBAHE, Coordinateur National du projet WFD/Mi-PAREC

 

Publicités
Cet article, publié dans Guérison de psycho-social trauma, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s