PROGRAMMES

L’approche et Stratégie d’intervention:

L’approche du Mi-PAREC  consiste à accompagner  la communauté dans la mise en place  des structures communautaires  les plus efficaces qui répondent le mieux aux besoins de la population dans la mobilisation de cette même communauté  pour la  gestion pacifique des conflits  mais aussi dans le soutien  de leur développement. Mi-PAREC  intervient par l’approche de «  comités de paix », des groupes de solidarité appelés « self help groups » ou groupements d’auto entraide ainsi que  les groupements appelés par certains intervenants « associations », les groupes des jeunes scolarisés ou non, les clubs de paix, etc.

Des groupes de membres des Comités de Paix discutent la rôle des femmes dans la prise de decision pendant une formation sur la Paix et la Démocratisation en préparation des élections de 2015

Des groupes de membres des Comités de Paix discutent la rôle des femmes dans la prise de decision pendant une formation pour les leaders féminins sur la Paix et la Démocratisation en préparation des élections de 2015

Ces structures sont renforcées en capacités et accompagnées selon les besoins de la communauté. Ce sont des structures constituées par la communauté et pour la communauté qui sont équitablement accessibles par les différentes composantes ethniques en général, les personnes vulnérables et celles affectées par le conflit burundais en particulier. Les différentes structures sont différentes mais complémentaires dans la communauté. Ces structures sont suffisamment outillées pour qu´elles soient bien organisées et bien gouvernées.

Les comités de paix  et les « self-help groups » utilisent des pratiques traditionnelles comme Ikibiri et les structures traditionnelles de leadership, en combinant des ressources traditionnelles avec des techniques modernes de gestion non violente de conflits et de médiation, de chaînes de solidarité et de travail en commun au niveau des communes, zones et collines. Ils œuvrent pour initier un changement dans les mentalités et les comportements susceptibles de favoriser un processus de consolidation de la paix, de la cohabitation pacifique et de la cohésion sociale et de promotion du développement durable.

Ainsi une synergie des deux approches permet  de réaliser des activités contrôlables et de grande portée et par conséquent  d’avoir un impact très remarquable et durable  quelle que soit la nature des activités envisagées.

Zone d’intervention:

Mi-PAREC intervient dans une zone qui couvre 12 provinces :

  1. Burundi Bujumbura Mairie
  2. Bujumbura Rural
  3. Cibitoke
  4. Gitega
  5. Karuzi
  6. Kirundo
  7. Makamba
  8. Muramvya
  9. Muyinga
  10. Mwaro
  11. Ngozi
  12. Ruyigi

dans 20 communes pour plus de 200.000 bénéficiaires que Mi-PAREC appelle « nos voisins » à travers un dialogue valorisant.

Parmi les bénéficiaires, Mi-PAREC attache une sensibilité  particulière aux groupes spécifiques notamment les femmes, les jeunes, les démobilisés, les déplacés, les  rapatriés, les libérés politiques, les bashingantahe, les personnes vivant avec le VIH et personnes minoritaires d’origine Batwa.

 

Publicités