Paix et Démocratie

Le projet Paix et Démocratie au Burundi a commencé  de 2003- 2004 avec le partenariat entre  ACT (Action Churches together) et Mi-PAREC.  Ce partenariat a été transféré en 2005 jusqu’à nos jours entre le Mi-PAREC et ICCO / Kerk in Actie.  Actuellement, l’objectif global du projet est  «  contribuer à la consolidation de la paix au BURUNDI. » L’objectif spécifique du projet est « De 2012 à 2014, la cohésion sociale renforcée par le rapprochement de la population dans 7 communes. »

Les jeunes font les exercices sur le rôle de médiateur pendant une formation sur la transformation des conflits

Les jeunes font les exercices sur le rôle de médiateur pendant une formation sur la transformation des conflits

Le projet œuvre dans 5 provinces (7 communes) du pays à savoir :

  • GITEGA (Gitega et Itaba)
  • MWARO (Nyabihanga)
  • KARUSI (Shombo)
  • RUYIGI (Butaganzwa et Butezi)
  • NGOZI (Ruhororo)
Journée socio-culturelle pour renforcement de la cohabitation pacifique

Journée socio-culturelle pour renforcement de la cohabitation pacifique

Le groupe cible est constitué par les communautés à la base des dites communes d’intervention dont les administratifs, les rapatriés, les déplacés, les résidents, les batwa, les démobilisés, les libellés politiques, les expulsés.

Les principales activités sont :

1. Les activités visant la cohésion sociale

  • De la population des communes cibles (journées socio-culturelles)
  • Entre les jeunes de différentes catégories sociales (camps des jeunes, les compétitions de jeunes, la mise en place des clubs de paix des jeunes non scolarisés)

2. Les activités de renforcement de capacités :

  • Education à la paix (formation des encadreurs des clubs d’éducation à la paix)
  • Course dans les sacs, un numero de la journée socio-culturelle

    Course dans les sacs, un numero de la journée socio-culturelle

    Gestion pacifique des conflits avec l’appui des comités de paix (formations sur différents thèmes : code foncier, code de la personne et de la famille, droits humains ; visite d’échange entre les comités de paix ; journée de réflexion sur le rôle des comités de paix dans le processus de consolidation de paix

3. Les activités visant la durabilité des comités de paix

  • Faciliter les structures communautaires à élaborer des textes réglementaires et légaux
  • Contribution à la construction d’un centre de médiation

 

Publicités